Miracle ordinaire

C’est quand-même marrant qu’on lève la tête pour espérer assister à un miracle.
Alors qu’on est la définition même du miracle, à la fois Yin ET Yang, à la fois vivant ET mort, à la fois dans l’espace-temps ET ailleurs, à la fois un individu ET quelque chose d’absolu.
Une simulation où le personnage oublie qu’il est le concepteur et le joueur du jeu.
Un jeu vidéo où on a oublié qu’à la fin de la partie on revient au menu principal et qu’on peut trifouiller les options.

Sans déconner, on est à la fois le simulateur, le personnage dans la simulation, et le programmeur de la simulation. C’est pas énorme, ça ? Comment est-ce possible de jouer à tout ça en même temps… mystère mystère insondable pour ma part (et qui m’intéresse de moins en moins cela dit. J’ai moins besoin d’accéder au code source pour apprécier un jeu vidéo !!)

Le mystère de la vie. Sa magie. Son mécanisme profondément infini sans cause réelle.

Ça me fait de plus en plus marrer ce truc.
Je tâcherai de m’en rappeler au prochain coup dûr 😀
Je vais jouer à aller dormir de ce pas.

PS : ça me fait penser à la philosophie chinoise (Tchouang-Tseu), où on se demande si c’est le rêveur qui rêve du papillon, ou le papillon qui rêve du rêveur. Ou encore les deux à la fois (ou aucun des deux encore à la fois… bonne nuit !)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s